Les soins post opératoires

La chirurgie endonasale recouvre plusieurs interventions chirurgicales du nez et de ses composantes anatomiques ainsi que des sinus adjacents.Soins post-opératoires pour le nez
Ses indications sont variées :

  • reconstructrice dans le cadre de fractures ou accidents;
  • la rhinoplastie à but esthétique;
  • correctrice dans le cadre de malformations congénitales;
  • dans un but thérapeutique et/ou diagnostique comme le soulagement des rhinosinusites chroniques résistantes aux traitements médicamenteux.

 

des gestes varies pour des indications multiples

La chirurgie endonasale est devenue une discipline spécialisée. Grâce aux techniques d'endoscopie associées, elle permet des actes de plus en plus précis avec d'excellents résultats fonctionnels. Elle nécessite la pratique d'un ensemble d'examens préalables: examens radiologiques, fibroscopie et bilans sanguins. Elle est pratiquée sous anesthésie locale ou générale selon les cas.
 
La chirurgie reconstructrice et correctrice: suite à un accident ou une fracture, la déformation de la pyramide nasale peut s'accompagner d'une atteinte de la cloison engendrant une obstruction nasale. En plus de restaurer la morphologie du nez, l'opération aura pour but de restaurer la respiration nasale.

Définitions(1):
 
La septoplastie: Elle est indiquée pour corriger les troubles engendrés par une déviation de la cloison nasale. Ce sont classiquement l'obstruction nasale, les ronflements ou les infections récurrentes des sinus voire de l'oreille. En rectifiant la position de la cloison, elle améliore la respiration et limite les foyers infectieux.
 
La turbinectomie: Lorsque les cornets inférieurs augmentent de volume et gênent la ventilation nasale, leur ablation partielle par chirurgie peut être indiquée. Le recours à la turbinectomie ne doit cependant avoir lieu qu'en cas d'échec des traitements médicamenteux. Elle est très efficace sur l'obstruction nasale mais n'a d'effet ni sur la rhinorrhée ni sur les éternuements.
 
La polypectomie: Elle est indiquée suite à l'échec des traitements médicamenteux. L'exérèse des polypes nasaux permet de libérer le passage nasal et améliorer la pénétration des traitements locaux.
 
La méatomie: La méatomie moyenne est le traitement chirurgical de référence du sinus maxillaire. Elle consiste à ouvrir plus largement le méat pour permettre une meilleure vidange du sinus maxillaire. Le rétablissement d'une circulation optimale permet d'apporter un confort, au moins temporaire, aux patients souffrant de rhinosinusite chronique notamment. La stase du mucus étant ainsi diminuée, l'inflammation locale et les foyers infectieux potentiels sont limités. La méatomie inférieure est prescrite pour des cas particuliers: les extractions de corps étrangers, l'exérèse de kystes suppurés par exemple.
 
Chirurgie des sinus maxillaire et frontal: Elle est indiquée pour les sinusites maxillaires et frontales (isolées ou associées) résistantes aux traitements médicaux. Elle soulage la sinusite et permet également de déterminer l'origine de l'inflammation après examen du prélèvement. Elle peut parfois être complétée par la pose d'un drain destiné à faciliter les lavages et la distribution locale d'antibiotiques. La ponction désencombre les sinus et réduit l'inflammation muqueuse.
 
L'ethmoidectomie: Elle ouvre le sinus ethmoïde plus largement dans la fosse nasale pour aérer la cavité sinusienne, améliorer sa vidange et traiter le foyer infectieux en cas de sinusite. Elle n'est envisagée qu'en cas d'échecs des traitements traditionnels.
 
La sphénoïdotomie: elle est indiquée dans le cas des sinusites sphénoïdales dont le risque infectieux est majeur. Elle peut être réalisée en sus d'une ethmoïdectomie.
 
En plus de traiter l'obstruction nasale, les infections sinusales et les lésions tumorales, la chirurgie endonasale permet de soulager des symptômes collatéraux tels que la perte de l'odorat (hyposmie), les céphalées d'origine sinusienne, les ronflements et la fatigue découlant d'un sommeil de mauvaise qualité.


soins et traitements post-operatoires

Les soins post-opératoires, après retrait des mèches, auront pour objectif principal de nettoyer les fosses nasales, favoriser la cicatrisation, éviter les infections locales.
 
En effet La chirurgie du nez et des sinus entraine la formation de nombreuses croûtes de sang séché avec des sécrétions purulentes qui encombrent les fosses nasales. Physiomer® Jet fort(2) permet de les éliminer, de rétablir une meilleure respiration par le nez, ainsi la muqueuse se répare plus rapidement.

Avec Physiomer® Jet fort et son lavage dynamique, bénéficiez d'une double action appropriée en soin post opératoire :

Hydratation et Nettoyage des fosses nasales en soin en post opératoire


  • Hydratation durable de la muqueuse nasale
  • Evacuation efficace des croûtes et des sécrétions épaisses et purulentes
  • Nettoyage en profondeur des fosses nasales pour les assainir en évacuant les allergènes et pathogènes inspirés.


(1) Dictionnaires des termes médicaux : Garnier-Delamare, édition en vigueur et Flammarion, édition en vigueur
(2) Notice d'utilisation Physiomer® Jet fort.